Le SPM ou syndrome prémenstruel…

Si comme moi, tu te dit; oh mince, elle va faire un article sur ses « choses », c’est pas très glorieux…Je suis d’accord.

Je ne parlerais pas ici de mes « choses » soyons honnêtes, ce n’est pas si intéressant que cela, voir inintéressant je le concede.

Ceci étant dit, je vais exposer ma façon de penser de cette période particulièrement embetante de ma vie qui se repete tous les mois, voir complètement horrible et je pèse mes mots.

Je suis atteinte du syndrome prémenstruel comme des millions de jeunes et moins jeunes femmes aujourd’hui.

A partir de mon ovulation, soit 14 jours environ après mes « choses », un nouveau cycle commence et c’est à partir de la que la « guerre » commence dans mon corps.

Je suis barbouillée et fragile, très sensible au froid, lunatique et bordélique. Les tâches ménageres deviennent un combat tous les soirs, j’ai du mal à etre patiente, j’a clairement envie d’hiberner, je suis en vrac en fait…

Mon estomac est en première ligne, je ressens des tiraillements du bas ventre et une sensation de pesanteur constante. 

 Je suis ballonnée du début au prochaine regles, fatiguée et insomniaque en meme temps. Une tension dans la poitrine et un appétit en dents de scie qui me rajoute tous les mois quelques grammes de plus…Je vous laisse imaginer le stress également.

j’ai le cheveux plus gras et la mine pâle. Je m’enerve pour une chausette à terre et un ourson en peluche qui dépasse du panier de sa chambre… Yes !

Je dirais que je suis le contraire de moi-même, le moral  n’est pas au top et je n’ai pas trop envie de parler après ces journées bien fatigantes. j’ai un homme patient, fort heureusement.

Si tu ajoute à cela, une journée de travail parfois stressante, des allers-retours à l’école avant et apres, le sport et les corvées quotidiennes : Game Over.

J’ai souvent dit à ma mere, que je ne comprenais pas pourquoi etre une femme c’était aussi dur, que nous n’avions pas de chance, somme nous conmdamnés à souffrir ? Pendant que lui, se marre devant Netflix…

Entre les « choses » tous les mois, l’accouchement, la vie quotidienne d’une femme 3.0 et ses responsabilités…Sommes nous aussi fortes qu’on ne  le pense ?

Si c’est tout cela est fait pour qu’a la fin de la journée je sois émerveillée par cette enfant de trois ans qui est la mienne et que j’aime tellement, alors je peux prendre mon mal en patience et essayer de trouver des solutions.

Et puis quoi ? Me ligaturer les trompes ? Non Come on…

J’ai longtemps pris du Magnésium et du Fer sous les conseils de mon médecin, ça fonctionne un peu si comme moi vous perdez énormément de liquide.

J’ai ensuite pris de la spiruline bio, qui malheureusement m’a engendrée des belles petites palpitations, j’ai stoppé net. De la gelée royale, qui quant a elle ne s’est pas fait remarquée.

Des tisanes le soir, de la verveine, du tyhm, des bains chaud apres une bonne journée de travail. Finalement, j’ai opté en ce moment pour des plantes. Du Rhodiole et safran en vente en parapharmacie chez Arkopharma. Le safran est apparemment une alternative prometteuse en ce qui concerne le SPM. Ces plantes m’apaise et me remonte le moral qui baisse suite aux variations d’hormones.

Je verrai si cela marche, cet article n’a pas le but d’etre une plainte géante, non, il a pour but de montrer et d’exposer des faits qui sont similaires chez pleins de femmes. Vous n’etes jamais seules, si je peux aider, je le ferais.

Et vous, vous faites quoi contre le SPM ?

Bises?

Samira.

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.